La FFHandball et son partenaire la FDJ lancent le mois « Hand pour Elles » afin de promouvoir la pratique féminine du handball.

Les trophées « Hand pour Elles » valoriseront les meilleures initiatives des clubs.
Olivier KRUMBHOLZ, entraîneur de l’équipe de France féminine sera le parrain de cette première édition

" En créant, avec la FFHandball, le programme « Hand Pour Elles », la FDJ souhaite valoriser et encourager les clubs de handball qui sont un maillon essentiel pour proposer de nouvelles formes de pratiques sportives qui favorisent la pratique des femmes." Stéphane Pallez, Présidente Directrice Générale de la FDJ

Cet appel à projets a pour objectif de valoriser et d’encourager les clubs de Hand qui proposent un projet ciblant des jeunes filles et femmes éloignées de la pratique.
Ce projet doit présenter des actions durant le mois HAND POUR ELLES (8 janvier => 8 février).

Parmi les thématiques possibles :
• Handball et santé avec le HANDFIT
• Handball des 3-5 ans avec le BABY HAND
• Handball des 6-9 ans avec le HANDBALL PREMIERS PAS
• Handball jeunes avec le HAND A 4
Mais aussi Handball loisirs, Street Hand, Hand fluo…

Tous les projets éligibles recevront des goodies FDJ et FFHANDBALL ; les projets finalistes pourront gagner des kits (baby hand, handfit…) et les projets lauréats recevront une dotation financière.

Pour participer, il vous suffit de retourner le coupon réponse joint à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ATTENTION : date limite de retour du coupon au 15 novembre

Documents :

INFORMATION

Plaquette d'information

COUPON RÉPONSE

Inscription

La Fédération française de handball bénéficie d’un agrément national qui permet aux clubs, aux comités et aux ligues de mobiliser le dispositif du SERVICE CIVIQUE. Ce dispositif peut vous permettre de mettre en œuvre de nouveaux projets au sein de vos clubs et de proposer de nouveaux services à vos licenciés ou habitants de votre commune.

Le dispositif du Service Civique en bref :

> il concerne les jeunes âgés de 16 à 25 ans,
> les missions s’effectuent sur une période de huit mois,
> ces missions sont obligatoirement à vocation sociale et citoyenne,
> il est accessible à tous les jeunes,
> le temps de travail hebdomadaire est de 24 heures minimum,
> deux jeunes volontaires par structure mobilisant le dispositif,
> les jeunes en service civique perçoivent une indemnité de 472,97 € nets par mois payés par l’État + 107,58 € nets d’aide complémentaire payés par la structure d’accueil,
> il est indispensable d’avoir un tuteur au sein de la structure d’accueil (bénévole ou salarié). La structure reçoit 100 euros par mois pour le tutorat de chaque volontaire,
> les jeunes en service civique doivent suivre une formation citoyenne et valider le PSC1 dans les 8 mois (100 euros verser à la structure en plus pour payer ces formations).

En aucun cas les jeunes ne doivent être « recrutés » pour entraîner, réaliser le secrétariat du club ou rechercher des sponsors.

Nous sommes véritablement dans des missions civiques et citoyennes, d’intérêt général. Ils doivent avoir des missions innovantes ne pouvant être assimilées à un métier. Les DDSC peuvent contrôler les missions effectuées.

Sur quelles thématiques pouvez-vous missionner les jeunes ?

> 1. Éducation à la citoyenneté
> 2. Accompagnement à la scolarité
> 3. Parentalité
> 4. Handicap
> 5. Santé, bien être
> 6. Environnement
> 7. Solidarité par le handball
> 8. Féminisation
> 9. Plus de 35 ans
> 10. Adolescents
> 11. Milieu scolaire
> 12. Zones d’ombres

• À noter :

La ligue IDF de handball dans le cadre du service aux clubs met à disposition des ressources humaines pour l’aide à la conception des missions.

Nous disposons de quelques exemples de missions sur ces thématiques.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à prendre contact avec Beatrice COSNARD – 06 12 43 93 56 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La ligue IDF gère la partie administrative : création et gestion des contrats, relation avec les services de paiement. Il est donc préférable de passer par l’agrément plutôt que par un agrément local. Vous avez la possibilité de mobiliser le dispositif via l’agrément fédérale jusqu’au 31/12/2017.

 

  1. Les dernières actualités