C'est avec une grande tristesse que nous avons appris ce matin la disparition de Pierre Giboin.

Né en 1939 à Villemurlin (Loiret), il avait entamé sa carrière handballistique au sein du bureau de la VGA Stella Saint-Maur Handball comme secrétaire en 1978 à 39 ans.

Le CDHB 94 - Comité Départemental de handball du Val de Marne, avec son président Jacques Hangar, ne tarde pas à le solliciter pour rejoindre l’équipe comme bénévole (1979).
En 1980, Pierre devient président de la commission d'arbitrage du Val-de-Marne tandis que dans le même temps, il prend les rênes de la VGA Stella St-Maur HB.
Il entre également à la Fédération Française de Handball comme membre de la commission de discipline fédérale (qu'il quittera en 2004).
Par ailleurs, durant six années (1980 à 1986), il gardera les buts de l’équipe vétérans pour son plaisir.
En 1983, Il devient président du CDHB94 en remplacement de J. Hangar et sera, avec d’autres, à l’origine de l’essor du handball dans le Val-de-Marne.
En 2008, après 25 ans à la tête du CDHB94, il laisse la présidence mais accompagne son successeur en restant 4 années supplémentaires comme secrétaire général.
Il reprend également une activité fédérale au sein de la CRL (commission des réclamations et litiges).
Depuis 2012 et jusqu’aux derniers instants, il assurait en tant que bénévole le travail de comptabilité du comité.

À sa famille et au monde du handball val-de-marnais, la Ligue Île-de-France présente ses sincères condoléances.

 

Les obsèques de Pierre se dérouleront vendredi à 14h30 à St-Maur-des-Fossés en l'Église St-Hilaire de La Varenne-St-Hilaire (105 boulevard de la Marne).

 

PGiboin

Merlot

 

lundi 30 mars 2020

 

Le handball francilien est en deuil.

Après Thérèse Piès, épouse de Jean (président du Aulnay HB), et responsable de la sous-commission de discipline départementale du 93, disparue la semaine dernière, après peut-être – et nous espérons bien vivement que non – d’autres membres de notre communauté sur lesquels le malheur se serait abattu sans que nous le sachions, c’est Georges Merlot, président du comité départemental de la Seine-Saint-Denis, qui vient de décéder des suites du Coronavirus COVID-19.

Après un combat de près de trois semaines à Bichat, il a malheureusement rendu les armes.

Originaire de Trois-Rivières en Guadeloupe, agent de la RATP, il présidait aux destinées du comité 93, depuis de nombreuses années. On remarquait facilement sa stature imposante dans nos réunions de travail territoriales. Encore jeune, la cinquantaine juste passée, dirigeant très engagé dans l’animation du handball sequano-dionysien, il terminait son troisième mandat, entouré d’une équipe de fidèles bénévoles. Nous les assurons, ainsi que toutes les handballeuses et tous les handballeurs des clubs de son département, de notre soutien amical.

Il était également membre du Conseil représentatif des français d’outre-mer de la Seine-Saint-Denis, et menait par ailleurs beaucoup d’activité citoyennes.

En cet instant, nos pensées vont vers Marie-José, son épouse, et Manuela, sa fille, pour les accompagner dans ce moment très difficile. Qu’elles reçoivent, avec leur proche entourage, nos sincères condoléances.

Georges Potard
Président de la ligue Île-de-France