Hachette

Hachette

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour la première fois sur notre territoire, la ligue, associée au HBC Livry-Gargan, organise les rencontres régionales handensemble, mêlant hand adapté et hand fauteuil

Cet évènement se tiendra du 20 au 21 mars 2020 au Parc des Sports Alfred-Marcel-Vincent de Livry-Gargan et sera l'occasion de promouvoir la pratique sportive pour les personnes en situation de handicap, en conciliant celle-ci avec les valeurs du handball.

 

Programme

La journée du vendredi 20 mars est à destination des enfants et ados (et sera d'avantage axée sur le hand adapté) tandis que celle du samedi 21 mars sera plutôt destinée aux ados et adultes.
Sur cette journée du samedi, le public sera d'ailleurs invité à participer en milieu de journée à un atelier de découverte de l'activité handfauteuil.

N'hésitez pas à venir assister à cet événement, qui se ponctuera le samedi à 20h00 par un match de championnat de France de Nationale 1 masculine opposant le HBC Livry-Gargan au club breton du Lanester HB !

 

Si vous souhaitez participer à cet événement ou obtenir d'avantages de renseignements, vous pouvez contacter Marina Colmet  par mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Soyez au rendez-vous pour cette merveilleuse occasion de promouvoir le handicap dans le handball !

#HandensembleIDF

 

regionales handensemble 2020

Les actes de viols et de violences sexuelles, qu’ils soient perpétrés à l’encontre de victimes mineures ou majeures, constituent des traumatismes insupportables, dont les auteurs doivent être poursuivis et sévèrement condamnés. 

Dans le contexte actuel de libération de la parole des victimes, la fédération française de handball est mobilisée prioritairement auprès des victimes et de leurs familles, dont elle partage la souffrance et auprès desquelles elle s’investit.

Depuis octobre 2018, la FFHandball a engagé un travail global visant à renforcer son dispositif de prévention des déviances, notamment sexuelles, et de protection de l’intégrité des pratiquants. Ce travail porte sur trois axes :

  • Les contenus des formations fédérales,
  • La prévention et l’accompagnement des acteurs du handball,
  • Le contrôle et les éventuelles sanctions.

La première étape, réglementaire, prévoit le contrôle automatisé, dès la saison 2020-21, de tous les encadrants d’équipe ayant une fonction officielle sur les compétitions de handball. Pour pouvoir exercer des missions d’encadrement, ces personnels auront l’obligation d’avoir fourni une attestation d’honorabilité. 

Parallèlement, la fédération a également redéfini son organisation interne pour accueillir le plus efficacement possible tout témoignage ou dénonciation de comportements déviants, informer sur les dispositifs d’alerte et d’écoute existants et rappeler aux acteurs du handball les comportements à adopter face à de telles situations. Une cellule dédiée de 4 personnes, garantissant la confidentialité absolue de tous les témoignages, a ainsi été créée et est d’ores et déjà opérationnelle.

Une fiche Réagir face aux violences sexuelles (cf fin d'article) est diffusée à l’ensemble des clubs, des ligues et des comités, pour présenter les réflexes à adopter.

Cette fiche s’accompagne des contacts de tous les référents identifiés au sein des services déconcentrés du ministère des sports (Directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations).

Enfin, un groupe de travail associant tous les secteurs de la fédération travaille depuis 6 mois à élaborer une campagne d’information et de prévention qui sera diffusée rapidement.

La fédération rappelle sa détermination sans faille à lutter contre tous les types de violences et de discrimination, et à œuvrer pour que le handball reste porteur des valeurs universelles du vivre-ensemble, illustrées par la richesse des pratiques qu’elle propose.

 


En téléchargement :

fiche du Ministère des Sports Vérification d'honorabilité des éducateurs sportifs et des responsables d'établissement d'APS

fiche du Ministère des Sports Déclaration des éducateurs sportifs stagiaires


Contacts des fédérations

Direction des sports

Cellule de suivi des enquêtes administratives
Bureau de la protection des publics et des pratiquants (DS3A)
95 avenue de France – 75650 Paris cedex 13

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

01 40 45 96 32

 

DRDJSCS

DDCS-PP

Île-de-France

Paris

DRDJSCS

01 40 77 55 00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Paris

DDCS

01 82 52 40 00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Seine-et-Marne

DDCS

01 64 41 58 00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Yvelines

DDCS

01 39 24 24 70

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Essonne

DDCS

01 69 87 30 00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Hauts-de-Seine

DDCS

01 40 97 45 00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Seine-Saint-Denis

DDCS

01 74 73 36 00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Val-de-Marne

DDCS

01 45 17 09 25

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Île-de-France

Val-d'Oise

DDCS

01 77 63 61 17

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

reagir face aux violences sexuelles

 

 

LA CAMPAGNE DE LABELLISATION DES ÉCOLES DE HAND 2019 EST LANCÉE

 

Les clubs peuvent créer leur dossier pour l'obtention du label École de Hand 2019 jusqu’au 23 février 2020.

Comme chaque année, l’objectif est de valoriser :

  1. le travail accompli en matière de qualité d’accueil des plus jeunes
  2. la formation de l’encadrement,
  3. l'utilisation d'un matériel pédagogique adéquat,
  4. l’intégration des plus jeunes dans l’activité associative.  
  • Pour accéder au site de labellisation et créer votre dossier (chaque année il est nécessaire de créer son dossier même si vous l'aviez fait l’année passée) : créer votre dossier (cliquer ici)
  • Pour modifier votre dossier label (dès que vous avez enregistré partiellement ou définitivement votre dossier et que vous souhaitez soit le compléter ou le modifier) : modifier votre dossier (cliquer ici)
  • INFO LIGUES/COMITÉS : Lien pour suivre l’évolution des labellisations (cliquer ici

NB : Il vous sera possible, suite à votre saisie (et ce jusqu’au 2 avril) d’avoir accès à l’onglet « modifier »

 

Échéancier de la période de labellisation

  • Ouverture de la labellisation – Saisie des clubs 22/01 au 23/02 (visualisation des comités et des ligues)
  • Période de validation – Validation des comités 24/02 au 05/03  (visualisation des clubs et des ligues)
  • Période de validation – Validation des ligues 06/03 au 15/03  (visualisation des comités et des clubs)

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre comité et/ou de territoire (pôle services aux clubs) pour vous accompagner dans la constitution du dossier.

 

Objectifs

• Démocratisation de la pratique handfit
• Promotion du handfit sur le territoire francilien

• Initier un maximum de personnes et de communication sur un temps fort d’un mois

Quoi ?

• Présentation de l’activité
– La pratique
– Ses utilisations
– Intérêt économique

• Séance découverte du handfit (16 personnes / animateur)

• Retour sur la séance + questions/réponses

Comment ?

Les clubs volontaires proposent une ou plusieurs journée porte ouvertes

Et la ligue propose des dates d'intervention dans des clubs 

Dates et lieux d'intervention donnés dans le formulaire d'inscription (ci-dessous)

Inscription

Inscription

 

Contact

Marina Colmet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 01 56 70 74 76 ou 06 30 88 31 46

Nouveauté de ce début de saison dans les championnat : l'utilisation du carton blanc.
Imaginé par le service médical de la Fédération Française de Handball, celui-ci se veut à usage préventif dans les cas de suspicion de commotion cérébrale.
[à noter : cette vidéo est accessible à tous les clubs via l'espace de partage OneDrive ouvert par la FFhandball, cf courriel Campagne de rentrée]

 

Rappel du contexte

Objectifs :

  • Prendre en compte les enjeux de santé publique autour de la gestion des suspicions de commotions cérébrales, notamment chez les joueurs mineurs,
  • Sensibiliser aux risques du « second impact » en matière de commotion cérébrale (complication pouvant être fatale),
  • Éduquer et informer l’environnement des athlètes sur les signaux d’alerte,
  • Responsabiliser chaque intervenant de la chaine sportive (joueur, entraineur, juge arbitre) et humaine (parent, accompagnateur),
  • Proposer un dispositif applicable à l’ensemble des niveaux de jeu (nationaux, territoriaux) et quelles que soient les conditions d’arbitrage,
  • Permettre un recueil de données objectives et factuelles, sur une saison, quant au nombre de traumatismes à la tête lors des compétitions de handball.

Principes retenus

  • Période d’expérimentation durant la saison sportive 2019-2020,
  • Cette mesure concerne tous les niveaux de jeu nationaux et territoriaux (hors secteur professionnel car présence systématique d’un médecin).

Mise en place d’un protocole en cas
de traumatisme à la tête pendant un match :

  • En cas de suspicion de commotion cérébrale, le juge arbitre arrête le temps de jeu, il présente un carton blanc et fait entrer sur l’aire de jeu 2 personnes éligibles et autorisées (par exemple officiel responsable A, kiné, etc.) ; ce signalement sera mentionné sur la FdMe (case cochée) par l’un des juges arbitres (nom du joueur, type de choc).
  • L’officiel responsable d’équipe décide, au vu des symptômes constatés, s’il autorise son joueur à reprendre le jeu ou non pour le reste du match.
  • Si l’officiel responsable n’autorise pas le joueur à reprendre le jeu, il doit en informer immédiatement les officiels de table de marque. Le joueur concerné quittera aussitôt le banc de remplacement.
  • Quelle que soit la décision prise par l’officiel responsable quant à la reprise de jeu, celle-ci est consignée sur la FdMe par l’un des juges arbitres après le match.
  • Dans les 24-48h suivant la remontée de la FdMe signalant le carton blanc, un courriel type est adressé au joueur concerné (et à ses représentants légaux si mineur) pour l’informer qu’il a été victime d’une suspicion de commotion cérébrale lors d’un match et qu’il lui ait préconisé de consulter dans les plus brefs délais son médecin traitant ou au mieux un médecin du sport compétent en commotion cérébrale.
  • Pas d’interdiction de jouer pour les matchs qui suivent (approche positive durant la phase d’expérimentation), sauf bien sûr en cas de certificat de contre-indication temporaire transmis à la FFHandball par le joueur concerné ou son club.
  • Pour les matchs dirigés par des JAJ majeurs désigné officiellement avec un accompagnateur, le protocole de commotion cérébrale est à la charge du JAJ et de l’accompagnateur dans les cas non identifié par le JAJ.

Les JAJ mineurs ne sont pas concernés par ce protocole.

Documentation en téléchargement :

 

 

Le service civique c'est un engagement volontaire au service de l'intérêt général qui peut être effectué auprès d'associations, de collectivités territoriales, de coopératives ou d'établissements publics.

 

Qui peut postuler ?

Les jeunes de 16 à 25 ans sans condition de diplôme, ni de compétences spécifiques (30 ans pour les personnes en situation de handicap). Les jeunes peuvent être étudiants ou salariés en même temps qu’ils effectuent leur service civique (mais attention les missions prennent 24 heures par semaine).

 

Les thématiques de mission des services civiques proposées par la FFHandball ?

Le handball doit être un outil dans les projets des jeunes pour « Favoriser, Développer, Permettre, Sensibiliser, Agir sur … » les thématiques ci-dessous.
Le jeune peut agir sur plusieurs thématiques mais une principale est choisie.

  • Développer les valeurs de solidarité, de citoyenneté et de partage (lutte contre les incivilités, les discriminations, les violences)
  • Favoriser la relation parents-enfants par des activités sportives et para sportives
  • Favoriser l’accès à la pratique du Handball pour les jeunes filles et les femmes
  • Favoriser l’intégration des facteurs de santé, bien être dans la pratique Handball
  • Permettre l’accès à l’activité Handball à des zones et publics éloignés
  • Favoriser l’engagement et la prise de responsabilité des jeunes
  • Agir pour la réussite scolaire par le Handball
  • Agir pour l’intégration des personnes handicapées au travers du Handball
  • Sensibiliser à la protection de l'environnement et aux gestes éco-citoyens
  • Assurer une continuité éducative par le Handball grâce aux évènements internationaux (EURO 2018) au travers d’actions dans le milieu scolaire et avec les adolescents
  • Favoriser l’accès à la pratique du Handball pour les parents et les actifs

 

Attention ! Quelques règles de base :

  • Les volontaires doivent intervenir en complément de l'action des salariés, stagiaires, et/ou bénévoles, sans s'y substituer.
  • Ils ne doivent pas être en responsabilité complète d’un groupe.
  • Ils ne doivent pas « aider » à l’animation de l’activité sportive handball sur des groupes au-dessus de la catégorie moins de 13 ans (afin de rester dans la philosophie de découverte de la pratique).
  • Ils ne doivent pas effectuer des tâches « essentielles » à la vie club (exemple : secrétariat, comptabilité, nettoyage de terrain ou maillots, tenue des tables de marques tous les weekends, ). 

Le but du service civique est d'expérimenter ou de développer de nouveaux projets d’intérêt général au service de la population, de démultiplier l'effet bénéfique d'actions existantes en touchant davantage de bénéficiaires ou de renforcer la qualité du service déjà rendu par les salariés, stagiaires et/ou bénévoles.

Quelle est la procédure ? Plus d'informations ?

Contactez-nous par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La ligue IDF souhaite centrer les missions de services civiques vers nos actions de développement :

  • La pratique non compétitive : baby hand, hand fit, hand loisir, hand à 4 et Beach hand
  • La pratique pour les personnes en situation handicap.
  • La pratique dans les quartiers politique de la ville.
  • Le développement de la pratique féminine
  • Euro 2018

La mission du service civique contribue à la mise en œuvre et l’accompagnement des écoles d’arbitrage.

La mission du service civique permet de développer de nouveaux  partenariats dans l’environnement du club (collectivité territoriale, service jeunesse, maison de quartier, enfance, éducation nationale, autres clubs  …)

La mission du service civique contribue à créer un nouveau modèle économique pour le club.

 

Pourquoi faire appel à la ligue Île-de-France de handball ?

L’Agence des Services Civiques a donné pour consigne aux différentes structures qui en dépendent, qu’il est recommandé que les clubs de Handball qui souhaitent accueillir des jeunes volontaires passent par l’agrément fédéral. Bénéficiant de l’agrément national de la FFHandball, la ligue IDF facilite vos démarches en :

  • vous attribuant un interlocuteur privilégié et unique,
  • vous accompagnant dans la formalisation des missions des jeunes,
  • prenant en charge la partie administrative (création, suivi des contrats, validation des différentes étapes, mise à disposition de documentation ...),
  • prenant en charge les relations avec l’Agence des Services civiques,
  • préparant et soutenant les tuteurs dans leur mission,
  • vous proposant des formations civiques et citoyennes.

http://ile-de-france.drjscs.gouv.fr/spip.php?article1024

  

Quelle est la durée de l'engagement volontaire ?

La durée moyenne est de 8 mois pour des missions de 24 heures par semaine minimum. Au cas par cas, et en fonction des projets, il sera possible (sous réserve d’acceptation) de moduler de 6 à 10 mois.

 

Quelle est la période de la campagne pour la saison 2018-2019 ?

Les contrats peuvent débuter entre le 1er juin 2018 et le 31 décembre 2018.

 

À combien s'élève l'indemnité mensuelle ?

580,55€, soit 472,97€ versés par l'État, 107,58€ versés par la structure d'accueil.

La structure d’accueil perçoit :

  • une aide mensuelle de 100€ par mois et par jeune,
  • une aide à la formation civique et citoyenne de 100€ par jeune (1 fois)
  • une aide à la formation PSC1 de 60€ (1 fois)

Coût financier pour une structure d’accueil par volontaire et par mois : 7,58 €

 

En téléchargement :

Dossier de demande d'accueil d'un volontaire

fiche exemples missions

fiche bilan / outil auto-évaluation

fiche suivi / bilan volontaires

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à prendre contact avec Beatrice COSNARD
06 12 43 93 56 ou
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La ligue IDF gère la partie administrative : création et gestion des contrats, relation avec les services de paiement. Il est donc préférable de passer par l’agrément plutôt que par un agrément local. Vous avez la possibilité de mobiliser le dispositif via l’agrément fédérale jusqu’au 31/12/2018.